Laboratoire
de Biologie Médicale

 

Fermer

Dépistage de la Trisomie 21 : les gynécos pour un remboursement rapide

Le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens (CNGOF) souhaite que le remboursement des tests génétiques de dépistage prénatal de la trisomie 21 intervienne "rapidement" afin de pouvoir les proposer aux femmes enceintes à risque.

Le Collège salue l’avis favorable, émis le 25 avril, du Comité d’Ethique (CCNE) pour ce type de tests qui permettent, à partir d’une simple prise de sang de la mère en début de grossesse, l’analyse de l’ADN fœtal. Les gynécologues-obstétriciens notent que cette méthode de dépistage a "une importance considérable en termes de non-malfaisance en diminuant le nombre de prélèvements invasifs (choriocentèses et amniocentèses) qui comportent un risque de fausse couche de l’ordre de 1 %", vendredi dans un communiqué.

Le CNGOF "souhaite maintenant que la législation et la prise en charge par la solidarité nationale interviennent rapidement" pour que ce dépistage prénatal non invasif puisse être intégré dans le programme de dépistage prénatal proposé aux femmes enceintes.

Le nouveau test de dépistage de la trisomie 21 reste beaucoup plus cher (de l’ordre 1.000 à 1.500 euros), même si les prix baissent, relève-t-elle. "L’hôpital américain a fait ce que nous aurions tous pu faire en France", c’est-à-dire de proposer un test, même si c’est à la patiente de le payer, explique le Dr Benachi. "Mais je ne trouverais pas logique de proposer dans un hôpital public un service payant, cher et non remboursable", estime cette spécialiste qui exerce dans un établissement public.

Pour l’instant, ces nouveaux tests restent des tests de dépistage. Quoique plus efficaces que le dépistage actuellement proposé aux femmes enceintes , ils doivent encore être confirmés par le "caryotype" (analyses des chromosomes) qui permet d’affirmer le diagnostic de trisomie 21, comme l’a souligné le Comité d’Ethique.

Dernière mise à jour le lundi 2 octobre 2017 | Plan du site | Mentions légales | Se connecter