Laboratoire
de Biologie Médicale

 

Fermer

Dépistage du cancer du col : les HPV 16 et 33 prédisent davantage de lésions de haut grade que le HPV 18

La détection des papillomavirus humains (HPV) de type 16 et 33 chez les femmes ayant un résultat cytologique anormal lors du dépistage du cancer du col a un plus grand pouvoir prédictif de lésions CIN 2 ou plus que d’autres types de HPV à haut risque, en particulier le HPV 18, selon une étude norvégienne présentée jeudi au congrès Eurogin à Séville.

Les types de HPV 16 et 18 sont les plus fréquemment rencontrés dans les cancers du col et sont les deux types à haut risque oncogène ciblés par les vaccins bivalent et quadrivalent contre le cancer du col, note-t-on. A. K. Lie de l’hôpital universitaire d’Oslo et ses collègues ont voulu estimer la valeur prédictive positive d’une lésion CIN 2 ou plus, pour les HPV de type 16 et 18 par rapport aux autres types à haut risque, détectés chez les femmes de 25 à 69 ans ayant un examen cytologique positif (lésion indéterminée ou de bas grade).

Parmi 6.058 femmes ayant une anomalie ASCUS ou LSIL à la cytologie, le test HPV, réalisé avec Hybrid Capture II* (Qiagen) détectant 13 types de HPV, a été positif chez 46%. A l’examen de confirmation histologique, une lésion CIN2 ou plus grave a été retrouvée chez 43% des femmes positives pour le HPV, et chez 2,1% des femmes HPV-négatives.

La valeur prédictive positive (VPP) pour détecter une lésion CIN2 ou plus était la plus élevée pour le HPV 16 en mono-infection, atteignant 61%, suivi du HPV 33 (53%), 35 (46%), 58 (41%), 31 (40%) et 18 (35%), selon le résumé de la communication orale.

Dernière mise à jour le mardi 18 juillet 2017 | Plan du site | Mentions légales | Se connecter