Laboratoire
de Biologie Médicale

 

Fermer

La vitamine D3 augmente les taux sériques de vitamine D plus efficacement que la D2

Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism

Supplémenter avec de la vitamine D3 augmente davantage la concentration sérique totale en 25-hydroxyvitamine D que la vitamine D2, selon une étude publiée en ligne mardi par The Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism.

La bio-équivalence des différentes formes de vitamine D disponibles sous forme de compléments alimentaires, ergocalciférol (vitamine D2) ou cholécalciférol (vitamine D3) faisait débat. Certaines études ont suggéré que la vitamine D2, d’origine végétale, était moins biologiquement active que la vitamine D3, présente chez l’animal et produite par la peau.

Ulrike Lehmann de la Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg à Halle (Allemagne) et ses collègues ont évalué cette question dans une étude en double aveugle chez 107 volontaires sains.

Ils ont administré aux participants 50 µg/jour de vitamine D2, ou de vitamine D3 ou de placebo pendant huit semaines et ont suivi les concentrations sériques de 25-hydroxyvitamine D2, 25-hydroxyvitamine D3 et d’hormone parathyroïdienne.

Après huit semaines, ils ont constaté que les personnes supplémentées en vitamine D3 présentaient un taux sérique moyen de 25-hydroxyvitamine D totale (D2+D3) significativement supérieur à celui des participants qui avaient pris la vitamine D2 (89,2 nmol/L contre 67,8 nmol/L).

De plus, la supplémentation en vitamine D2 avait fait chuter les taux sériques en 25-hydroxyvitamine D3.

Ils suggèrent de privilégier la vitamine D3 pour supplémenter les patients carencés en vitamine D.

Dernière mise à jour le mercredi 21 juin 2017 | Plan du site | Mentions légales | Se connecter