Laboratoire
de Biologie Médicale

 

Fermer

Maîtriser les Risques au Laboratoire

La manipulation de produits biologiques d’origine humaine, de micro-organismes et de produits chimiques représente un danger pour les personnels de laboratoire.

En dehors de quelques règles et recommandations figurant dans le Guide de bonne exécution des analyses GBEA, il n’existe que peu de textes de loi directement opposables en matière d’hygiène et de sécurité aux laboratoires d’analyses de biologie médicale.

Le législateur et plusieurs organismes soucieux de la protection du personnel et du respect de l’environnement ont prévu certaines dispositions applicables aux laboratoires : textes officiels (lois, arrêtés, circulaires, notes d’information...), directives de la Communauté Economique Européenne CEE, recommandations d’organismes officiels comme l’Organisation de Coopération et de Développement Economique OCDE et l’Organisation Mondiale de la Santé OMS, normes de l’Association Française de Normalisation AFNOR.

Ces dispositions concernent les locaux et équipements du laboratoire, la protection des travailleurs, le confinement du risque, l’élimination des déchets, la prévention des accidents et la conduite à tenir en cas d’accident.

Les activités pratiquées dans les laboratoires d’analyses de biologie médicale exposent donc aux risques infectieux, risques chimiques et éventuellement au risque incendie.

Enfin, rappelons que le fait d’exposer directement autrui à un risque de blessure ou de mort par la violation manifeste d’une obligation de sécurité ou de prudence prévue par les textes est passible d’un an d’emprisonnement et 100 000 F d’amende (art. 223-1, chapitre III, du Nouveau Code pénal).

Dernière mise à jour le mercredi 21 juin 2017 | Plan du site | Mentions légales | Se connecter