Laboratoire
de Biologie Médicale

 

Fermer

Publication des recommandations de la HAS sur les sorties de maternité

La Haute autorité de santé (HAS) a publié jeudi ses recommandations sur la sortie de maternité après accouchement, fixant les conditions et l’organisation du retour à domicile des mères et de leurs nouveau-nés.

Ces recommandations avaient été présentées en partie aux journées du Collège national des sages-femmes de France (CNSF) début février, concernant les conditions du retour à domicile et le suivi médical de la mère et du nouveau-né.

Elles précisent également les professionnels impliqués et les modes d’accompagnement en période post-natale, citant en premier lieu les sages-femmes. Les professionnelles libérales "interviennent à domicile ou dans leur cabinet, qu’elles soient choisies par la femme durant sa grossesse, sollicitées dans le cadre d’une organisation définie par l’établissement ou identifiées dans le cadre du Prado [dispositif de suivi et d’accompagnement mis en place par l’assurance maladie]".

Les sages-femmes de protection maternelle infantile (PMI) peuvent également, "selon les ressources disponibles au sein du département", se rendre au domicile ou assurer des consultations dans les centres de PMI. Les hospitalières détachées "peuvent se rendre au domicile des parents (dans un périmètre défini autour de l’établissement de santé), voire assurer des consultations dans l’établissement même ou dans un centre périnatal de proximité".

Les autres professionnels impliqués sont les médecins libéraux (généralistes, pédiatres, gynécologues-obstétriciens, gynécologues médicaux, psychiatres et pédopsychiatres).

"En cas de pathologie maternelle ou néonatale durant le post-partum, la sage-femme référera la femme vers un médecin et pourra éventuellement pratiquer les soins prescrits par celui-ci. En cas de découverte ou de suspicion de pathologie chez le nouveau-né, celui-ci devra être réorienté vers un pédiatre ou un médecin généraliste ayant l’expérience des pathologies du nouveau-né", indique la HAS.

Elle note que d’autres professionnels ou structures peuvent intervenir de façon coordonnée dans la prise en charge et le suivi de la mère et de l’enfant, tels que les infirmières puéricultrices, les auxiliaires de puériculture, les consultants en lactation, les psychologues, les assistantes sociales et techniciens de l’intervention sociale et familiale.

En l’absence de pathologie, l’hospitalisation à domicile (HAD) ne doit pas être envisagée.

DES PROFESSIONNELS REFERENTS A IDENTIFIER

Pour la continuité et la coordination des soins, la HAS recommande d’identifier un "référent de maternité" au sein de l’établissement, chargé de répondre aux demandes d’information et d’avis du professionnel assurant l’accompagnement en post-partum.

Un professionnel "référent du suivi" doit également être choisi par la femme et/ou le couple. Sage-femme ou médecin, il est l’intervenant principal après la sortie de maternité, responsable du suivi et de l’accompagnement post-natal de la mère et/ou de l’enfant dans les jours suivant le retour à domicile, et il coordonne les différents professionnels impliqués.

La HAS recommande de privilégier le travail en réseau ville-hôpital et le recours aux réseaux de périnatalité existants, afin de favoriser une bonne coordination des services hospitaliers et de ville pour une bonne continuité des soins.

Outre le programme Prado, la HAS cite plusieurs outils à utiliser pour améliorer le parcours de soins des femmes après la sortie de maternité :

- l’identification d’un référent de maternité et de contacts téléphoniques en maternité (numéro direct 7 jours/7) pour chaque femme et nouveau-né, afin que le professionnel de ville puisse l’appeler si nécessaire (procédure de réorientation, demande d’information, etc.)
- une fiche de liaison maternité/ville facilitant la circulation de l’information entre les deux parties, mentionnant les données médicales et non médicales nécessaires à la bonne surveillance de la mère et du nouveau-né, à transmettre au référent du suivi et autres acteurs (sage-femme, médecin traitant, pédiatre)
- le compte rendu du suivi en post-partum immédiat permettant le retour d’informations vers l’établissement (même en l’absence de complications survenues en postnatal) afin d’améliorer la qualité de la prise en charge et de renforcer la collaboration ville-hôpital
- des conventions locales permettant la réhospitalisation conjointe de la mère avec son nouveau-né.

Recommandations sur la sortie de maternité après accouchement

Dernière mise à jour le mercredi 21 juin 2017 | Plan du site | Mentions légales | Se connecter